NMM by Pedroml

Avatar de l’utilisateur
Medialux
Site Admin
Site Admin
Messages : 1331
Inscription : 26 mars 2017 18:24
Contact :

19 avr. 2017 18:10

Medialux a écrit :
17 avr. 2017 22:12
Dans cette rubrique de notre site, les traders peuvent présenter les Darwins connectés à l'un de leurs comptes, les investisseurs pour présenter des Darwins qu'ils jugent digne d'intérêts.
Voici donc le premier sujet traitant d'un Darwin tiers, donc d'un Darwin qui n'est pas connecté au compte d'un des membres de Darwins.pro.

A cette occasion je vais vous présenter le Darwin NMM du trader @Pedroml. Un choix audacieux puisque la stratégie déployée est assez controversée.

La description disponible sur la page du Darwin indique, une fois traduite en franglais :
Trading utilisant le Price Action + Order Flow + Carnet d'ordres + Structure-Auction. Je déploie de style de trading de Dirk Du Toit. Trading utilisant un levier faible et une marge importante.


Avec 12 Attributs Investisseurs ainsi que de nombreux autres indicateurs, Darwinex n'est pas avare d'outils d'analyses. Nous y reviendrons.

Mais pour éveiller votre intérêt, je vais vous délivrer un ratio personnel favorable à l'intérêt de ce Darwin : le gain mensuel moyen équivaut au Drawdown historique :shock: Ci-dessous un vue de la courbe d'équité qui progresse dans son tunnel.

170419_NMM_EC.png

Voici pour l'entame. Je vais développer mon analyse dans les posts suivants.

Avatar de l’utilisateur
Medialux
Site Admin
Site Admin
Messages : 1331
Inscription : 26 mars 2017 18:24
Contact :

20 avr. 2017 01:06

L'introduction (IPO) du Darwin NMM sur le Darwin Exchange a eu lieu le 9 janvier 2017, et il s'agit d'un Darwin 'natif', c'est à dire que l'intégralité du track-record du compte lié a été créé sur le compte Darwinex du trader, et n'a pas été 'migré' depuis un autre broker.
J'ai investi dans ce Darwin dès le 8 février 2017, donc dans l'ancienne version 20% de Var du Darwin:

170226_NMM_invest.png

J'ai donc pu observer en détail le comportement de NMM avant et après l'introduction des nouveaux Darwins 4.xx

Et facteur très important qui m'a séduit, c'est la capacité du trader à intégrer à sa stratégie les spécificités et exigences propres à l'environnement de Darwinex. C'est un point crucial. Par exemple sur l'ancienne version de la plateforme, la stabilité de la VaR était impressionnante.

L'image ci-dessous est très intéressante. Il s'agit d'une comparaison côte à côte au 20 avril 2017 entre l'ancien Darwin version 3.2 à 20% de VaR et le nouveau Darwin Reloaded version 4.2. Désolé pour la taille de l'image (2'523x1205 px), mais impossible de faire plus petit. Cliquez sur la vignette pour avoir l'image originale.

170420_NMM3.2_vs_NMM4.2.png

Comme vous pouvez le constater, le passage au Darwin Reloaded et son risque diminué de moitié n'a quasi eu aucun impact sur le rendement, alors que la logique voudrait qu'il soit environ amputé de 50%.

C'est sans doute du à l'utilisation d'un levier par trade très faible. Mais c'est extraordinaire dans le sens propre du terme.

Avatar de l’utilisateur
Medialux
Site Admin
Site Admin
Messages : 1331
Inscription : 26 mars 2017 18:24
Contact :

01 mai 2017 18:59

Il est intéressant d'observer de près l'évolution du Darwin NMM au regard des turbulences occasionnées par les élections française sur les marchés.

En effet, la stratégie consistant à laisser 'mijoter' certains trades perdants, s'expose logiquement à une augmentation du flottant négatif lorsqu'une tendance s'affirme ou lors d'un fort gap d'ouverture.

Si on observe attentivement le 'Journal de trading' de la stratégie liée à NMM, on constate que le trader a effectué une séries de trades de type 'scalping' avec un levier supérieur à la moyenne habituellement constatée. C'est clairement visible sur le graphique du levier :

Image
J'avoue que je ne suis pas fan de ce genre de trades inhabituels, dont on peux avoir le soupçon qu'ils sont une mesure 'esthétique'. Bon, tant que c'est maîtrisé, c'est admissible. Mais si je suis compréhensif, le Risk Manager l'est moins, et la VaR de la stratégie a nettement augmenté, passant brutalement de 15% à 27%.
Image
Or je rappelle que la VaR de la stratégie détermine directement le ratio de réplication entre le compte du trader et le Darwin connecté. Donc lorsque la VaR monte, le ratio de réplication diminue.

Ci-après les rendements comparés entre le compte du trader et le Darwin NMM :

Image
Image
Ci-après une copie d'écran MyFxBook publiée par le trader sur le forum de Darwinex :

Image
On voit que le trader se réfère à la balance de son compte, qu'il maintient à € 30'000.-- Personnellement, à l'instar de Darwinex, je ne tiens compte que de l'équité.

Avatar de l’utilisateur
Medialux
Site Admin
Site Admin
Messages : 1331
Inscription : 26 mars 2017 18:24
Contact :

11 mai 2017 23:19

Je reproduis ici la version traduite d'un post du trader sur le forum Darwinex :


Salut @Medialux,

Merci pour ton commentaire.

Actuellement l'évolution aléatoire du prix a creusé le drawdown du compte, et ainsi la plateforme investisseur indique un rendement mensuel de 4.39%, ce qui représente la profitabilité nette. Mais ma façon d'opérer ne prend pas en compte cet aspect, car le flottant négatif est variable. Pour moi, le flottant négatif est semblable à un T-Shirt déjà acheté qui est disponible à la vente dans une boutique jusqu'au jour où un client arrive pour l'acheter.

D'autre part, je t'informe que cette stratégie est immunisée contre le hasard et les incidents de marché, grâce au faible effet de levier et a un capital important.

J'utilise principalement la paire EURUSD, en ce moment je n'ai que des positions ouvertes en 6E (contrat Futures EURUSD au CME ndlr), toutes à la vente.

Les professionnels ont déjà vendus massivement et ont distribué un gros volume de papier, c'est à dire que la bombe a déjà été activée. Maintenant il est temps pour certains d'exploiter et usuellement de prendre avantage sur une news ou un évènement, comme les élections françaises.

J'espère le 'double top' comme le 26 avril où il y a eu une multitude de stops short, de la liquidité gratuite que le professionnel cherchera. Ainsi mon idée est d'acheter de l'EURUSD jusqu'à vendredi, je parie sur un spike haussier pour activer des stops shorts déjà positionnés et ensuite une chute. Mon opération sera simple, si le marché grimpe je clôture les buys, s'il chute je clôture des shorts, la stratégie se gagnante de toute façon ;-)



Ce post date de l'entre deux tour de l'élection française (a priori du 1er mai). Il est donc intéressant d'observer ce qui s'est passé sur une semaine :
170511_NMM.png


Jolie entame de la semaine après le second tour !

Il semble bien que NMM aie passé avec succès les turbulences des élections françaises, avec un drawdown sur la période inférieur à 5 %.

C'est assez rassurant je trouve.

Avatar de l’utilisateur
Medialux
Site Admin
Site Admin
Messages : 1331
Inscription : 26 mars 2017 18:24
Contact :

16 mai 2017 15:32

D'autre part, je t'informe que cette stratégie est immunisée contre le hasard et les incidents de marché, grâce au faible effet de levier et a un capital important.
170516_NMM_EC.png

Immunisé jusqu'à quel point ?? Le DD Max. historique vient d'être doublé aujourd'hui :cry:

En tant qu'investisseur on fait quoi ?
  1. On estime que la stratégie est invalidée et on retire ses billes pour limiter la casse...
    .
  2. On y croit toujours et on estime qu'il s'agit d'un point d'entrée idéal pour renforcer sa position...
    .
  3. On garde mais sans renforcer

Avatar de l’utilisateur
Medialux
Site Admin
Site Admin
Messages : 1331
Inscription : 26 mars 2017 18:24
Contact :

17 mai 2017 09:50

Je reproduis ici un extrait traduit d'un post du trader sur le forum Darwinex :


Bonjour @Medialux

La raison de cette baisse est que j'ai annulé le hedging, j'ai fermé toutes les positions longues et j'ai seulement des positions short, en raison de cette course aléatoire, la courbe de rentabilité est affectée. C'est un mouvement spéculatif pour balayer tous les short du marché en attendant de fermer le GAP. Si j'étais un investisseur, j'achèterais à nouveau :-). Je suis très calme, peut-être qu'ils veulent blesser jusqu'à 1.1130, je continue de vendre (EURUSD).



Franchement pour moi cette explication est très précieuse, car elle valide mon analyse que la stratégie complexe utilisée repose sur entre autre sur du hedging.

Donc pour faire simple, il a (mal) anticipé un retournement de tendance, a liquidé son 'verrou' de hedging, et s'est retrouvé à poil et fortement exposé face à une forte contre-tendance.

Je viens de regarder son compte, il a morflé un DD de 34%, ce qui logique vu que la VaR d'environ 25% fait que le Darwin est environ 2,5 fois moins exposé que le compte du trader. Sachant que par rapport à sa balance de € 30'000.-- il y avait déjà du flottant négatif avant les -34% visible sur son équité, cela doit pas être beau à voir.

Pour mon investissement de $ 350.-- je vais fixer une limite à 20% de perte avant de liquider ma position.

Avatar de l’utilisateur
Medialux
Site Admin
Site Admin
Messages : 1331
Inscription : 26 mars 2017 18:24
Contact :

17 mai 2017 18:25

Medialux a écrit :
16 mai 2017 15:32

En tant qu'investisseur on fait quoi ?
  1. On estime que la stratégie est invalidée et on retire ses billes pour limiter la casse...
    .
  2. On y croit toujours et on estime qu'il s'agit d'un point d'entrée idéal pour renforcer sa position...
    .
  3. On garde mais sans renforcer
Choix A. et c'est mon dernière mot Jean-Pierre... :mrgreen:

Dans l'absolu, le DD Max de -18,65% au moment où j'écris ces lignes, n'est pas intolérable en soi. Mais la brutalité de sa survenance, invalide totalement le concept que j'avais cru déceler dans la stratégie connectée au Darwin NMM. Même si la situation se redressait, cela ne changerait rien sur le fond.

Ce que je qualifie ici d'échec n'est pas une surprise. Il m'avait été annoncé par nombre d'observateurs. Il s'agit donc d'une confirmation que ce type de stratégie, aussi sophistiqué soit-elle, ne semble pas souffrir d'exception quand au funeste résultat.

A aucune moment je ne regrette les quelques dizaines de $ sacrifiés dans cet investissement. J'ai d'ailleurs une pensée pour le trader exposé au risque environ 250x plus que moi. Je lui souhaite de s'en sortir, mais encore une fois, ce qui me concerne, la stratégie est invalidée quoi qu'il arrive.

J'ai donc liquidé mon investissement de $ 350.-- au cours de 128.46 avec une perte de $ -57.27

Avatar de l’utilisateur
Medialux
Site Admin
Site Admin
Messages : 1331
Inscription : 26 mars 2017 18:24
Contact :

19 mai 2017 16:45

Ci-après une copie d'écran MyFxBook publiée par le trader sur le forum de Darwinex :

170519_NMM_MFB.png


> 50% de flottant négatif sur son compte de € 40'000.-- :shock:

On peut nuancer par le fait que son flottant correspond grosso modo à ses gains. Donc il est flat vs son dépôt initial.

Cependant, en tant qu'investisseur, il faut toujours regarder le DD Max. du Darwin, à savoir actuellement -21.24% :


170519_NMM.png

Le Darwin NMM est vraiment une excellente illustration de la difficulté d'investir sur des Darwins. En effet, en dehors de trades de scalping un peu hors contexte qui ne me plaisaient pas, l'un dans l'autre, le bouzin semblait être sous contrôle.

Certes, plusieurs dizaines de trades ouverts en permanence indiquaient clairement à quel type de stratégie on avait affaire, mais j'avais remarqué une décorrélation entre le levier utilisé et le nombre de trades, donc on était pas dans du simple grid bête et méchant.

A titre personnel, j'analyse la situation actuelle comme une faille du trader, une erreur grossière de sa part, plus qu'une faille structurelle de la stratégie. Son attitude de défiance frontale au marché reflète une faiblesse due à un biais psy. En effet si la stratégie était si vulnérable, le track-record exemplaire durant tout ces mois passés n'aurait pas été possible.

Darwinex nous offre plus de 200 points d'analyses, et encore une fois, avec NMM ont est pas dans du Grid basique avec par exemple une martingale exponentielle, ce genre de chose se voient très vite.

bear
Actif
Actif
Messages : 75
Inscription : 19 mai 2017 20:11

19 mai 2017 20:27

Salut Medialux
A la base lorsque l'on fait du hedge c'est que l'on est très réfractaire à prendre ses pertes.
Le hedge permet de remplacer le SL. Le trader a un taux de réussite > 90% et se contente de marge réduite quand les cours reviennent sur la position initialement perdante.
Le hedge compense souvent une mauvaise lecture des cours du trader qui du coup considère que les prix évoluent sans logique
La fragilité du système arrive lorsque le trader prend ses gains sur une position et se retrouve exposer dans l'autre sens.
Le hedge ne fonctionne pas dans les marchés directionnels.
Le trader qui a une aversion a prendre ses pertes mais aussi à figer sa perte, il va avoir tendance à renforcer et à moyenner sa position perdante.
Dans un fort mouvement directionnel, il explose son compte.
C'est exactement ce qui arrive à Pedromi qui est incapable de solder ses positions perdantes et regarde son compte s'évaporer.
L'euro/dollar s'envole et son compte s'évapore.
On ne peut pas se réjouir de la défaillance psychologique d'un trader mais on peut s'étonner de cette faillite psychologique d'un trader expérimenté et surtout il nous faut retenir la leçon.
A+

Avatar de l’utilisateur
Medialux
Site Admin
Site Admin
Messages : 1331
Inscription : 26 mars 2017 18:24
Contact :

20 mai 2017 12:44

bear a écrit :
19 mai 2017 20:27
A la base lorsque l'on fait du hedge c'est que l'on est très réfractaire à prendre ses pertes.
Le hedge permet de remplacer le SL. Le trader a un taux de réussite > 90% et se contente de marge réduite quand les cours reviennent sur la position initialement perdante.
Effectivement. En trading discrétionnaire, une opération de hedge sur le même instrument, à savoir ouvrir deux trades opposés n'a aucun sens et génère des frais inutiles. D'ailleurs sur une plateforme professionnelle fonctionnant selon la norme FIFO ce type d'opération n'est pas possible. Ce qui peut apparaître comme une ineptie vient du fait que la plateforme MT4 est dite 'Trade centric', donc les trades sont traités individuellement, contrairement aux plateformes 'Position centric' où c'est la position nette sur le marché qui est prise en compte.

En trading automatique, la possibilité de hedging permet de déployer des stratégies différentes via le Magic Number, dans ce cas le hedging est 'passif' donc plus ou moins fortuit.
bear a écrit :
19 mai 2017 20:27
Le trader qui a une aversion a prendre ses pertes mais aussi à figer sa perte, il va avoir tendance à renforcer et à moyenner sa position perdante.
Dans un fort mouvement directionnel, il explose son compte.
C'est exactement ce qui arrive à Pedromi qui est incapable de solder ses positions perdantes et regarde son compte s'évaporer.
Absolument. Dans les stratégies que nous cataloguerons de "Grid Trading" au sens large, on utilise le facteur temps pour 'stocker' une perte latente dans l'espoir que le cours recouvre tout ou partie de son excursion défavorable.

L'avantage des stratégies de Grid Trading, est uniquement de répondre au très puissant biais psychologique consistant en une courbe de gain toujours positive et régulière.

Darwinex lutte très efficacement contre ce type de stratégie qui il faut le savoir, sont extrêmement répandues :
  1. En faisant complètement abstraction de la balance du compte, donc en privant le trader d'une courbe de balance bien linéaire et sans aspérité. Seule la courbe d'équité, qui prend en compte la valeur nette des actifs, est affichée.
    .
  2. En intervenant via son Risk Manager sur les tentatives de recouvrement via des martingales avec une incrémentation brutale des lots.
Pour en revenir à NMM, on est très loin d'une stratégie grid + martingale 'basique'. L'utilisation du hedging permettant de déployer la stratégie sans que le Risk Manager intervienne. Le hedging rend également l'analyse d'une stratégie plus complexe.

Une lecture attentive du journal de trading de la stratégie connectée à NMM, lorsque l'on zoome pour avoir une vision détaillée, révèle par exemple une non corrélation par moment entre le nombre de trades et le D-levier, etc.

Evidement lorsque l'on assiste à un naufrage de plus de 50% de sur le compte du trader en 1 semaine, tout ceci parait très basique, or moi et de nombreux autres investisseurs voyaient les choses de manière plus optimiste.

170520_NMM-Strategy.png

Personnellement, j'en tire comme conclusion d'éviter les stratégies qui restent exposées en permanence au marché et de privilégier les stratégies de DayTrading avec des règles bien carrées.

Répondre
  • Information
  • Qui est en ligne ?

    Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité