Les Gilets Jaunes...

Avatar de l’utilisateur
Pure Pip Producer
Pro
Pro
Messages : 1652
Inscription : 21 mai 2017 10:08
Contact :

05 déc. 2018 12:03

Medialux a écrit :
03 déc. 2018 18:26
la crise des gilets jaunes

C'est toujours la même salade.

Résolu depuis bien longtemps, c'est la constitution qui nous lie les mains. Donc bonnets rouges, nuits debout, gilets jaunes etc...

Tant que tu ne changes pas la constitution, rien n'évoluera.

C'est Etienne Chouard qui a raison.

Résolu :

Il n'y en a pas beaucoup qui osent déclarer le suffrage universel comme la source même de dénie de démocratie. Il serait peut-être temps de s'apercevoir que la source même de cette situation est due au "suffrage universel". Il divise de fait et permet aux plus riches d'entre nous de régner. Je n'ai rien contre les plus riches d'entre nous, soit dit en passant, bien au contraire, tant mieux pour eux. Mais, qu'ils puissent "acheter" le pouvoir par le biais du suffrage universel est contre-productif. On entend tout le monde dire, la France c'est ---> LA<--- démocratie. A mon sens, tous les maux ou presque viennent d’utiliser une telle sémantique. Ce n'est pas --->LA<--- démocratie qu'il faut dire mais que la France est ---> UNE <--- démocratie. Il s'agit là, d'un type de démocratie (celui obtenu par le suffrage universel) mais ce n'est pas le seul qui existe, loin de là! Celui-ci est d'ailleurs l'un de plus inégalitaire qui soit. D'autant plus qu'il n'a que 200 ans environ. La démocratie originelle à environ, elle, dans les 4000 ans au bas mot. Il s'agissait à l'époque de tirer au sort parmi la population des représentants du peuple (qui eux ne veulent pas exercer le pouvoir) afin d'effectuer une tache bien précise et rien d'autre.

A l'heure qu'il est, nous élisons (par le vote qui n'est absolument pas la démocratie originelle) une personne qui va exercer le pouvoir sur des événements futurs dont on ne connait absolument pas la nature, par conséquent, la personne élue est, de fait, inapte à prendre les décisions adéquates puisqu'elle n'a pas été élu pour ça.

Par ailleurs, nous payons des gens pour faire des lois. Jusqu'à quand? Jusqu'à ce qu'il ne soit plus possible de bouger un sourcil? Nous empilons les lois. Pouvons-nous imaginer cinq minutes que nous pussions payer des gens qui serait là pour, justement, faire le contraire? Même si, j'en conviens ça parait bizarre, à première vue... Disons qu'il ne serait pas stupide, d'au moins, imposer une règle qui dirait : Si quelqu'un veut aujourd'hui faire une nouvelle loi il doit mettre le peuple d'accord pour d'abord en retirer deux.

Pour en revenir, a la démocratie originelle, il existe encore, de nos jours, quelques bribes du tirage au sort en France. Par exemple, lorsqu'un crime est commis, une court d'assises est créée et un jury populaire est ---> tiré au sort <--- parmi la population (qui à les mains propres). Connaissez-vous le taux d'erreur d'un jury populaire? Il est proche de 0%. Je vous invite, maintenant, à le comparer au taux d'erreurs des hommes politiques "élus" par le suffrage universel. Lui est proche de 100%. Connaissez-vous le taux de corruption des jurys populaires? Il est proche de 0%, lui aussi. Connaissez-vous le taux de corruption des hommes politiques? Il est très loin de 0%, lui. Pourquoi continuons-nous à nous infliger tout ça? Pourquoi? Et bien tout simplement parce-que nous sommes assez naïf pour donner le pouvoir à une personne qui veut l'obtenir. C'est aussi simple que ça. Ce qu'il faut, pour rétablir une situation plus juste, c'est de déclarer le suffrage universel comme contre-productif car il porte la division en son seing et de mettre en place un système plus neutre. Un système qui ne divise pas.



Souvenons-nous, qu'à partir du moment où quelqu'un veut obtenir le pouvoir, c'est une raison suffisante pour ne jamais le lui donner...


Dernière édition par Pure Pip Producer le 05 déc. 2018 12:16, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Pure Pip Producer
Pro
Pro
Messages : 1652
Inscription : 21 mai 2017 10:08
Contact :

05 déc. 2018 12:10

Voter pour les idées et tirer au sort les personnes qui doivent appliquer les idées...

Et ça en sera finit du métier d'homme politique.

Un métier qui disparaitra purement et simplement et tout ira pour le mieux ;)

Avatar de l’utilisateur
Medialux
Site Admin
Site Admin
Messages : 1331
Inscription : 26 mars 2017 18:24
Contact :

07 déc. 2018 18:21

Bon le quinquennat du sémillant Emmanuel Macron semble déjà terminé en ce qui concerne les réformes promises.

C'est bien dommage, car comme beaucoup d'observateurs, il me semble qu'il représentait un peu la dernière chance avant que la France dévisse pour de bon.

La révolte des beaufs en Jaunes aura vite étouffé les quelques lueurs d'espoir d'alléger le carcan socialiste de l'économie française.

Je crains plus que jamais un scénario à la grecque à moyen terme. Si Macron est empêché et que le regain de confiance des marchés financiers constaté avec l'élection de Macron s'évapore, une tension sur les taux d'intérêts sur l'énorme dette de la France risque de tout emporter, y compris l'Euro, car si la France tombe, c'est que l'Italie sera tombée avant, et que l'Allemagne tirera la prise de l'euro pour retourner au Mark.

Avatar de l’utilisateur
Pure Pip Producer
Pro
Pro
Messages : 1652
Inscription : 21 mai 2017 10:08
Contact :

07 déc. 2018 18:27

On dirait que tu as déjà écris le scénario :lol: :lol: :lol:

Avatar de l’utilisateur
Pure Pip Producer
Pro
Pro
Messages : 1652
Inscription : 21 mai 2017 10:08
Contact :

07 déc. 2018 18:29

Résolu :

Ne jamais défendre un camp ou l'autre.

Mais parier sur lequel du camp des cons ou de celui des abrutis va gagner la prochaine manche.

Afin de devenir plus libre.. Euuuuh plus riche pardon!

Avatar de l’utilisateur
Pure Pip Producer
Pro
Pro
Messages : 1652
Inscription : 21 mai 2017 10:08
Contact :

07 déc. 2018 18:51

Parce que oui ils ont tous tort au final ;)

Surtout ceux qui défendent leur pitoyable bifteck :lol: :lol:

Ceux qui font du profit et savent qu'il faut mieux s'en aller que de défendre un position gagnent toujours à la fin et sur plusieurs tableaux en plus...

C'est pas moi qui le dit, c'est le lobby bancaire internationale qui le fait.

Mieux vaut suivre leur model :D

Ne défendre personne, ni dieu, ni maître, ni dogme.

Si ce n'est celui de l’évolutionnisme, puisqu'il s'agit du réel.

Ceux qui défendent un dogme laissent une porte d'entrée ouverte sur leur personne.

Ils sont fixés sur un point dont ils ne peuvent pas bouger.

Un peu comme un système de trading mécanique qui ne manquera pas de s’effondrer car il n'aura pas su s'adapter.

C'est une aubaine pour ceux qui ont appris à tirer parti de ce phénomène.



Pour en revenir à la politique, les dés sont pipés à cause du fait de voter pour des personnes.

Il faut voter pour des idées et tirer au sort les personnes qui doivent appliquer ces idées votées.



Je me demande combien de temps on va mettre pour s'apercevoir que c'est ce qu'il a de plus juste.

Peut-être encore une vingtaine d'année qqchose comme ça..

Ou plus...

Avatar de l’utilisateur
Pure Pip Producer
Pro
Pro
Messages : 1652
Inscription : 21 mai 2017 10:08
Contact :

07 déc. 2018 18:55

ARTICLE 1er DE LA 6ème REPUBLIQUE :

A partir du moment où un individu veut obtenir le pouvoir, c'est une raison suffisante pour ne jamais le lui donner...

Avatar de l’utilisateur
Medialux
Site Admin
Site Admin
Messages : 1331
Inscription : 26 mars 2017 18:24
Contact :

07 déc. 2018 19:48

Pure Pip Producer a écrit :
07 déc. 2018 18:51
Pour en revenir à la politique, les dés sont pipés à cause du fait de voter pour des personnes.
La 5ème république est un régime semi-présidentiel qui concentre énormément de pouvoir dans les mains du président de la république lorsqu’il peut s'appuyer sur une majorité parlementaire confortable comme c'est le cas actuellement.

Le président de la république française est à priori le dirigeant des démocraties occidentales qui a entre ces mains le plus de pouvoir effectif. La limite de ce pouvoir fort est que lorsque cela tangue, et bien il est intouchable d'un point de vue institutionnel, et la contestation durant le quinquennat vient de la rue et pas des urnes.

Force est de constater que les institutions de la 5ème républiques sont simplement mauvaises. Et les faiblesses des institutions françaises se sont encore accrues par le fait que Macron a fait exploser l'alternance binaire gauche / droite. La crise actuelle illustre parfaitement que c'est le président versus la rue, ce qui n'est franchement pas très sain.

Les problèmes de la France sont l'occasion de se rendre compte des avantages du système suisse où le pouvoir est ultra dilué, avec la démocratie directe comme arbitre ultime.

Lors des dernières votations en novembre, le peuple suisse c'est prononcé sur l'opportunité de subventionner ou pas les éleveurs qui laissent les cornes à leurs vaches!!!

Le hic c'est que le peuple suisse à une grande maturité politique puisqu'il vote environ à chaque trimestre. Alors que faire voter les français (ou les britanniques) sur des référendums, c'est la catastrophe assurée si c'est un sujet important.

Au passage, notre nouveau président pour 2019 est un paysan (un vrai, un agriculteur qui possède une ferme). Il est franchement pas très futé, mais on s'en fou, le système est tellement solide, que l'on peut se contenter de dirigeants parfois franchement 'moyen de gamme'. Alors que même avec des personnages exceptionnels comme Macron, la France continue à s'embourber.

Avatar de l’utilisateur
Pure Pip Producer
Pro
Pro
Messages : 1652
Inscription : 21 mai 2017 10:08
Contact :

08 déc. 2018 02:35

Oui je suis d'accord.

La Suisse est de loin ce qui se rapproche le plus d'une vraie démocratie.

Cette mascarade de démocratie dite "représentative", inventée par les rosbeefs, n'est rien de plus qu'une escroquerie intellectuelle.

Je me souviens du président de l'Uruguay qui allait acheter son pain tranquilou chaque matin, sans rien ni personne...

Il est clair qu'à partir du moment où un individu a besoin de garde du corps, c'est qu'il cache quelquechose...

C'est un marqueur net et clair! Un représentant du peuple ne peut en aucun cas avoir besoin d'un garde du corps.

Sinon, c'est qu'il ne représente pas le peuple.

Yannis Varoufakis, ministre des finances grecs à l'époque ou ça chauffait pas mal y allait sans garde du corps...

Avec sa moto et sa femme derrière.. normal quoi... il représentait son peuple... Donc rien ne pouvait lui arriver... Logique...

MaPomme
Membre
Membre
Messages : 23
Inscription : 21 mai 2017 23:23

08 déc. 2018 10:31

La France continue de s'embourber systématiquement du fait de minorités dont les seuls arguments sont de taper(fort) du poing sur la table. On peut, on doit le déplorer. Mais malheureusement c'est le seul moyen de se faire entendre, tant la 5ème république est une machine a sélectionner des autistes.

Elle me fait penser au communisme: Un système parfait fait pour des hommes parfaits.

De quoi s’inquiéter gravement, en attendant qu'elle subisse le même sort ! Après avoir produit les mêmes dégâts ?

Répondre
  • Information
  • Qui est en ligne ?

    Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité