Le gadin de la semaine // Le gadin du mois

Avatar de l’utilisateur
Medialux
Site Admin
Site Admin
Messages : 1316
Inscription : 26 mars 2017 18:24
Contact :

19 mars 2018 23:45

Napoleon Dynamite a écrit :
16 mars 2018 12:26
Pronostic de gadin. Rendez-vous dans quelques semaines. Son Dscore accordé me tue. Notes Os et Cs bien trompeuses...

https://www.darwinex.com/darwin/TGB.4.17/
Napoleon Dynamite a écrit :
16 mars 2018 13:04
Autre pronostic de déroute

https://www.darwinex.com/darwin/HFM.4.2/
Les deux cas que tu soulèves concernent des Darwins construit sur des track-records fraîchement migré.

En voici encore un, pour illustrer l'illusion d'optique que peut-être un track-record migré.

https://www.darwinex.com/fr/darwin/AUA.4.24

Capture d’écran 2018-03-19 à 23.33.37.png


L'IPO date du 12 février 2018. Donc tout ce qui est antérieur a été migré, puis modélisé. Observons la partie native du track-record :
Capture d’écran 2018-03-19 à 22.50.54.png


On peut se poser la question si les AUM privés et les allocations DarwinIA sont méritées sur la partie native du track...
Capture d’écran 2018-03-19 à 22.51.30.png
Capture d’écran 2018-03-19 à 22.51.30.png (10.89 Kio) Consulté 203 fois


Nous devons admettre que la migration des track-records et un élément essentiel pour attirer les traders sur Darwinex. un mal nécessaire.

Lorsque l'on essaie d'acheter un Darwin avec une divergence importante, on a un message d'alerte.

Peut-être qu'un message d'alerte sur le fait que investir sur Darwin fraîchement migré représente une incertitude supplémentaire serait une bonne idée.

Même Mql5 délivre ce genre de message d'alerte !

Avatar de l’utilisateur
Napoleon Dynamite
VIP
VIP
Messages : 813
Inscription : 04 juin 2017 15:26

20 mars 2018 10:56

Le fait que les allures pré et post IPO changent généralement du tout au tout pose beaucoup de questions sur l’origine des tracks pre-IPO. On ne sait pas si c’est un track record parmis 100 tentatives déchues, on ne sait pas sur quel capital celà a été réalisé. Celà manque de transparence, celle à laquelle nous a habitué Darwinex au fil du temps, par la révélation du capital, des Darwins cloturés, etc, autant d’informations sur l’auteur source. Il ya bon à parier que bon nombre de ces tracks sont des “escroqueries” qui parviendront à tromper quelques temps l’investisseur final de Darwinex.

Je regardais les Darwins s’en sortant le mieux hier (étonnament, toutes les fortes performances ont un drawdown proche de 10% ce qui plutôt qu’être un signe positif, pour moi est inquiétant) et le constat est que l’argent ne ruisselle pas à flot chez Darwinex... Récolter des AuM relève encore beaucoup, pour ne pas dire énormément, de l’exception, parfois pourtant à réussite égale.

Je pense que celà traduit une crise de confiance des investisseurs, à raison car le type d’offres n’est pas engageant.

Personnellement, je ne suis pas convaincu que pouvoir importer des tracks records venant d’ailleurs réintroduise de la confiance. Celà comporte trop d’inconnues pour prouver plus de valeur qu’un backtest. Celà éduque les investisseurs à succomber à des leurres pour ensuite être déçus. Hors, on ne peut pas donner ce spectacle trop de fois sans contrecoup.

Enfin, les nouvelles plateformes ne pourront pas importer de track records officialisables donc celà créera une injustice.

Disons que l’import de track sans traçabilité injecte une dimension importante de “jeu” à l’environnement. Je pense qu’on s’en passerait bien afin d’éduquer autrement les attentes de l’investisseur qui déjà a du mal à se lâcher.

Par absence de traçabilité, je ne songe pas à l’aspect trading réel/virtuel (démo/backtest) mais au manque d’informations de la source et de son passé. On sait bien que pléthore du trading Metatrader est originaire de mini comptes essayant tout et n’importe quoi inlassablement, cachant beaucoup d’échecs pour quelques success story mouleuses.

Si je me souviens bien, l’auteur de RWL était carrément à la tête d’un courtier russe en mesure de produire quantité d’échantillons. Techniquement, il se trouvait dans un cas de figure où il aurait très bien pu triturer les conditions de trading à son avantage ou multiplier les essais sans conséquence.

Auquel cas, Darwinex perd tout regard de tiers de confiance ! Tout ce contexte potentiellement farfelu interroge.

Je suis personnellement inquiet de la stagnation et encore plus de la direction que n’arrive pas à trouver la clientèle se greffant sur Darwinex. Peut-être que sont commises des erreurs stratégiques, de communication, ne trouvant pas leur cible.
Si on me glisse à l’oreillette que la demande grandit chez Darwinex, celà n’a pas l’air de se traduire face à la propension de l’offre. Beaucoup de Darwins “corrects” (en comparaison) se retrouvent sans capitaux, au petit bonheur la chance.
Dernière édition par Napoleon Dynamite le 20 mars 2018 12:34, édité 4 fois.

Avatar de l’utilisateur
Napoleon Dynamite
VIP
VIP
Messages : 813
Inscription : 04 juin 2017 15:26

20 mars 2018 12:02

Pouvez-vous me sortir beaucoup de Darwins avec IPO alléchant sur leur partie importée qui ont continué de prospérer ensuite ? J’attends vos contributions.

Sans quoi, il y aurait peut-être lieu de trancher. A-t’on seulement besoin de ce type de distractions ?
Dernière édition par Napoleon Dynamite le 20 mars 2018 12:31, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Napoleon Dynamite
VIP
VIP
Messages : 813
Inscription : 04 juin 2017 15:26

20 mars 2018 12:23

Au même titre que les Darwins sans consistance par petitesse d’historique, est-ce à l’avantage de Darwinex d’offrir toutes ces distractions qui ne transformeront jamais l’essai ?

Exemple, FullPips, pourtant un investisseur aguéri, s’est cassé les dents sur des dizaines d’entre eux. Pensez-vous que l’investisseur lambda faisant une échappée chez Darwinex s’infligera le même degré de frustration, faute de passion, sans déguerpir ?
Avant même de tourner de faux espoirs d’investissements en échecs cuisants, Darwinex trompe les traders à les laisser penser qu’ils auront de quoi fournir un produit investissable sur la durée, alors qu’il suffirait de les laisser mouliner quelques semaines pour les faire retomber sur terre par sélection naturelle.
Où est passé l’élitisme recherché par Darwinex à laisser croire que n’importe qui n’importe quand serait en mesure d’y arriver ?

A-t’on réellement besoin de 1600 Darwins avec une majorité de casseroles ou ne ferait-on pas mieux d’élaguer le stock en amont par des conditions d’accession plus drastiques en plaçant des étouffoirs anti-illusions ?
Jeff avait pu argumenter du professionnel arrivant avec sa cohorte de suiveurs ne souhaitant pas patienter avant de s’y mettre, sauf que ce cas de figure de comte de fée n’est pas la norme mais l’exception, et pas irrémédiable à 6 mois près.
Entre temps, Darwinex salit son image à laisser ses clients choisir parmis un dépotoir à ciel ouvert.

Plus je pense à Darwinex avec recul et objectivité, plus je crainds qu’ils ne soient responsables de leur retard de décollage à l’allumage par la faute d’une multitude d’erreurs stratégiques.

Jeff719
Actif
Actif
Messages : 130
Inscription : 23 mai 2017 15:45
Contact :

20 mars 2018 12:54

Certes.

Cependant Juan Colon l'a bien rappelé dans un webinaire, la stratégie de Darwinex actuellement est de trouver, d'améliorer l'offre de Darwin. Donc trouver des traders. D'ailleurs les traders sont des clients comme les autres, et avec les AUM Darwinia c'est la ruée comme des guêpes sur la confiture.

Pour le moment Darwinex est coincé dans un problème de liquidité et de divergence, ceci parce que même les meilleurs Darwins ne sont pas très professionnels sur ce point. Si au lieu de gérer son petit millions de dollars les Darwins géraient ne serait-ce que quelques dizaines de millions d'un HF, aucune stratégie ne marcherait en l'état.

Concernant l'importation de track record, on sent bien les méthodes de chasse à Darwinia : un track record assez lisse sans gros DD (la Var va être honteusement sous estimée). Ensuite une strat au contraire chaotique (peu de strats en portefeuille, peu d'actifs). Ca donne une EC qui danse la rumba tout en étant répliquée avec fort levier compte tenu de la Var sous estimée. Pas mieux pour chasser du Darwinia. Ensuite c'est une chance sur 2 : coup de pot ou pas pour le trimestre qui vient. :lol:

Pour sortir la quadrature du cercle, Darwinex devrait faire moins cas de l'expérience, mener des calculs d'incertitude sur les données insuffisantes, calcul alourdis sur la partie importée. Ainsi un track importé serait répliqué moins lourdement ce qui correspond à la prise en compte d'un risque supplémentaire de l'import. En cas d'absence d'import, il faut que le manque d'expérience pénalise moins fortement. C'est élémentaire en fait mais il semble que Darwinex manque de quants. ;)

En dernier lieu, sous estimer les Var, appliquer conséquemment trop de levier (les investisseur se prennent donc trop de gadins inattendus ), ces dispositions rapportent des commissions à Darwinex, c'est pourquoi... 8-)
Les informations présentées ne peuvent être considérées ni comme un conseil en investissement, ni comme une recommandation d'investissement. Il s'agit de commentaires généraux sur les marchés et de raisonnements que l'on peut tenir à leur sujet.

Avatar de l’utilisateur
Napoleon Dynamite
VIP
VIP
Messages : 813
Inscription : 04 juin 2017 15:26

20 mars 2018 15:05

Sur le fond, sans s’épancher, nous tombons d’accord.

Trop de levier, VaR immanquablement sous-estimée. Des évidences mal véhiculées aux données relayées timidement, qu’on aurait vite fait de passer à côté.
DarwinIA agissant comme un pot à miel.

Tes solutions de pondération seraient un moyen un peu osé qu’il aurait lieu de faire comprendre.
Il est possible que Darwinex manque de quants dignes de ce nom, en nombre et en qualité. Soit à s’être dotés de “techniciens” informaticiens trops exécutants, à manquer de chercheurs capables d’introspection, soit à pêcher d’une absence de courage dans les décisions de management.
Car j’ai bien peur qu’a force de ménager la chêvre et le chou, leur travers à privilégier la survie court terme et un peu trop basiquement frontale (maximisation des commissions) leur soit préjudiciable en terme de paris manqué de développement.

Améliorer l’offre de Darwins en trouvant des traders, clients comme les autres ...Le danger tient en ce condensé de phrase ! Ils vont étoffer l’offre en la noyant avec de vulgaires recrues s’adonnant au trading récréatif, sans s’adresser aux champions avec distinction.

Pour moi, ils ont assuré une continuité trop chevauchante entre leur partie courtage et leur partie gestion. La démarcation devrait être plus nette sans pouvoir se toucher.
En pensant aux maisons de gestion se respectant, elles ont généralement le soucis du luxe et de la discrétion, jusqu’à n’afficher aucun résultat publiquement ni même faire de racolage en communication de façade. Pour obtenir un début d’information, il faut d’abord montrer patte blanche pour rentrer en contact, en démontrant qu’il ya concordance de standing et de valeurs.

Les véritables traders seront-ils mis en valeur à présenter chez Darwinex aux côtés de 50 moby ?
Lorsque vous visitez un concessionnaire Ferrari ou Lambo, est-ce que vous retrouvez une exposition de ces modèles aux côtés de deudeuches et R5 afin de mieux ressortir ? Non, le contraire serait dégradant. On ne mélange pas les genres.

Une vraie séparation aurait été d’appliquer le pot à miel (DarwinIA) sur l’ensemble des stratégies du courtier sans avoir l’occasion de refuser d’y participer. Si tant est qu’ éprouver la qualité de tri en soit capable, alors faire que recevoir un prix de StratégieIA devienne une condition nécessaire avant de pouvoir convertir une stratégie en Darwin. Le tout aurait eu de la gueule et du sens.
Hors, on n’a pas à faire ses preuves pour entrer dans l’arène des Darwins. Il suffit d’être un mister nobody, ambiance portes ouvertes. Open bar mais plutôt celui de Carnon plage que de Saint Tropez.

Ils sont quand même ambivalents, puisqu’autant ils nivellent souvent par le bas le prestige de leur produit, d’autres fois un relan d’élitisme les pique, comme le coup de la divergence différentielle au mérite.
J’aimerais bien qu’ils reviennent à plus de cohérence et un environnement plus basé sur le mérite dans son ensemble.

Dans le genre de mesure pour le promouvoir, je leur proposerai des incitations nouvelles comme faire payer moins de commissions aux bons qu’aux mauvais lol ou à ceux démontrant plus d’Ex ? pour réduire les historiques avortés
En tout cas, plus seulement basé sur le volume à se voir uniquement comme un fond de commerce avec une relation indifférente de client-fournisseur. Il n’est pas dit qu’un scalpeur haute fréquence apporte plus de compétence émerite qu’un trader parcimonieux.

J’aimerais bien qu’ils poussent le bouchon à plus récompenser la qualité au détriment de la quantité, car penser que multiplier les clients apportera son lot de traders n’a pas pas plus de sens que multiplier les participants au concours de médecine en ratissant large en vue d’obtenir un numérus clausus de champions qualifiés à l’issue. Entre, il y aura toujours un parcours à valider de bout en bout, comme préalable. Mieux vaut taper d’emblée chez les sortants de prépa que chez le jardinier du coin et épuiser cette ressource avant d’aller frapper à la porte des nobody.
N’importe qui ne devrait pas être en mesure de proposer un Darwin sans montrer un passeport minimum, plus inacessible que ça ne l’est actuellement. Parceque j’ai l’impression que la résultante est une confusion dans les esprits, y compris le leur. Ils en sont réduits à penser que les traders se balladent dans la nature retail et qu’il suffit d’aller moissoner plus loin pour les dénicher, à n’en plus comprendre que peut-être il existe une mane qui n’a simplement pas envie de les rejoindre à cause de leurs choix.

Dans ces choix, il y a donc ceux qu’on a énuméré. Pour moi, Darwinex (en fait, l’alignement des juges investisseurs poussés par le contexte Darwinex) surfe sur des bases incitatives d’un trading d’un mauvais genre de un, de deux aux frontières floues quant à la participation étendue rendant compliqué le tri au lieu de nous aider. Noter les élèves au Bac en les prenant au niveau brevet des collèges n’apporte rien si ce n’est des désillusions.

THA n’aurait même pas trop de quoi penser à améliorer son exécution vu ce qu’il fait, du trading court terme sur news ayant toute sa place chez Darwinex en tant que génie.
Les bases de Darwinex sont du trading court terme leveragé, qu’on se le dise. Du coup, la majorité des acteurs se suffiront à se calquer sur ces bases en accomodant un jeu périlleux, fait de Drawdown mini marchant sur des oeufs face à des perfs facilement obtenables, pour créer l’illusion et on se retrouvera avec une offre instable au lieu de robuste.

Pas étonnant que des traders portant plus haut leur titre rechignent à rejoindre la mêlée. Ceux-ci doivent comprendre de facto qu’ils ne représentent pas la même population, ne travaillent pas depuis les mêmes postulats, et n’ont pas vocation à subir une concurrence dépréciant leur travail.

Avatar de l’utilisateur
Medialux
Site Admin
Site Admin
Messages : 1316
Inscription : 26 mars 2017 18:24
Contact :

20 mars 2018 15:45

Napoleon Dynamite a écrit :
20 mars 2018 12:23
Où est passé l’élitisme recherché par Darwinex à laisser croire que n’importe qui n’importe quand serait en mesure d’y arriver ?
Je pense que cette phrase résume assez bien tes propos longuement développés dans tes contributions précédentes.

Sauf que une fois de plus, tu sembles oublier que le core concept de Darwinex n'est pas du tout élitiste, je dire même que c'est tout l'inverse !

Des Asset Managers 'élitistes' c'est quasi la norme de l'industrie, et précisément, le concept de base de Darwinex c'est de casser les codes, et de créer un produit fonctionnel pour le plus grand nombre.

Dire qu'un Asset Manager avec un seuil d'entrée initial de $ 500.--, puis $ 200.-- par position qui peut être augmenté par tranche de $ 20.-- vise l'élite de la finance, c'est juste faux !

Donc ne pas mélanger un produit 'élitiste' avec un produit de qualité et fonctionnel à destination du retail.

La ressource de Darwinex c'est son stock de traders. Et ce stock de traders, de qualité effectivement très variable, il a été essentiellement attiré par la possibilité de la migration et les 'millions' de DarwinIA.

Donc la stratégie a clairement été d'attirer de la quantité, pour obtenir par simple effet statistique un nombre acceptable de trader de qualité.

Très clairement, et Juan y fait très souvent allusion, c'est la question de la 'poule ou de l'oeuf'.

Maintenant, puisqu'il existe un stock important, je ne suis pas contre un resserrement graduel des conditions. C'est une simple application du fonctionnement de l'offre et la demande.

Avatar de l’utilisateur
Napoleon Dynamite
VIP
VIP
Messages : 813
Inscription : 04 juin 2017 15:26

20 mars 2018 16:02

Surement.

Je vais te dire le déclencheur qui commence à me faire flipper.

J’en suis arrivé à la conclusion que mêmes via des preuves de portefeuilles faisant 15% / an (KonekoChan, Cavalier, y compris la mienne), cela ne serait probablement pas suffisant pour m’apporter l’audace de succomber. Je n’arrive pas à être emballé par le stock de Darwins dans lequel je pioche et j’en cherche la cause.

Je l’avais toujours plus ou moins su en m’etant toujours dit que le plus gros attrait était de camper côté trader.

Et maintenant, à force de regarder la quantité de Darwins potables n’arrivant pas à décrocher d’AuM, je finis par me demander si même côté trader Darwinex m’apporterait un avenir louable sur lequel s’appuyer. Une promesse de bonus un peu aléatoire limite, une garantie certainement pas.

Alors la nouveauté, je finis par envisager Darwinex comme un simple courtier assurant sa fonction de courtage avec brio au sens de l’intégrité en assurant les meilleurs intérets pour ses traders, ce qui est déjà unique dans le paysage du retail.

Mais j’ai de plus en plus de mal à voir Darwinex autre qu’un bête courtier, ayant la sensation que la partie gestion, non sans faute d’efforts, tourne à un “gimmick” / gadget, faute de se concrétiser.
Parceque voilà, on a tendance a se focaliser un peu trop sur les Darwins à succès (exemple passable, PUL) mais il n’ya pas eu encore de contagion à la masse. Je ne vois pas de ruissellement (pour utiliser un terme macronien :lol: ) arriver chez Darwinex dans son ensemble en dehors de quelques têtes de gondole, et ceci je ne l’avais peut-être pas réalisé assez avant, faute d’embalement

Avatar de l’utilisateur
Napoleon Dynamite
VIP
VIP
Messages : 813
Inscription : 04 juin 2017 15:26

20 mars 2018 16:18

Ici, j’applique un filtre à l’emporte pièce, mais je vous suggère d’en essayer d’autres.
Perf 1 an 50%. Il se trouve que ça renvoit qu’à des DD faibles

Au delà de 4 Darwins tirant leur épingle du jeu en AuM, il yen a quand même beaucoup d’autres à la traine, vivotant.

7203F360-E56B-4133-A2E7-B03866DA56B6.jpeg
E4EC465B-9FCC-403D-B766-F428DBE58300.jpeg

Se pose la question, arriverais-je à les détroner ? A me maintenir à ce niveau ? Celà servirait-il à quelque chose ?

Si l’on ne peut pas compter sur des AuM, il faut compter sur soi. Hors en comptant sur soi et plus sur des tiers, il y a à reconsidérer quelle posture adopter.

Le concept de base de Darwinex est bon si tant est qu’il se valide. S’il est possible d’être méritant sans être récompensé, il ya un couac.

Quoiqu’il en soit en tant que courtier Darwinex a mon soutien indéfectible. Je n’utiliserais plus des FXCM like ayant vocation à mettre des bâtons dans les roues par grugeries fréquentes très détectables ni de IG like incapables de soutenir une expansion de volume sans non plus vasciller. Parcequ’il est inconcevable de faire des projections durables avec de tels partenaires, alors autant ne pas commencer avec

Jeff719
Actif
Actif
Messages : 130
Inscription : 23 mai 2017 15:45
Contact :

20 mars 2018 16:30

Napoleon Dynamite a écrit :
20 mars 2018 16:18
Ici, j’applique un filtre à l’emporte pièce, mais je vous suggère d’en essayer d’autres.
Perf 1 an 50%. Il se trouve que ça renvoit qu’à des DD faibles
C'est une effet statistique :
- S'il y avait eut un gros DD, alors la performance n'aurait pas été élevée (vu qu'il faut éponger le DD)
- D'autre part les durées historiques sont relativement courtes car :
- De très hautes performances, faut pas rêver, quand va donc tomber le gros DD ?
- En conséquence, de hautes performances sélectionnent non pas de hautes performancse en tant qu'espérance, mais de hautes performance jusqu'à maintenant. Ça sélectionnent mécaniquement des historiques courts.

Ainsi on voit que de hautes performances sélectionnent mécaniquement ceux qui n'ont pas eut de gros DD jusqu'à maintenant.

On ne peut en conclure que les hautes performances en général ont moins de chance d'avoir de gros DD (car quand le gros DD est survenu on n'est plus dans le critère de sélection). :lol:
Les informations présentées ne peuvent être considérées ni comme un conseil en investissement, ni comme une recommandation d'investissement. Il s'agit de commentaires généraux sur les marchés et de raisonnements que l'on peut tenir à leur sujet.

Répondre
  • Information
  • Qui est en ligne ?

    Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités