DWC: Le DARWIN de Hedging / Couverture

Avatar de l’utilisateur
Medialux
Site Admin
Site Admin
Messages : 301
Inscription : 26 mars 2017 18:24
Contact :

23 juin 2017 15:48

Source : Blog Darwinex

Article original paru le 18 juin 2017, Traduction par @Nicolas Faucheur


DWC: Le DARWIN de Hedging / Couverture


Image


DWC est le tout premier produit de DarwinexLabs, et il est déjà listé sur notre place de marché!

Ce post abordera:
  1. Pourquoi DWC?
  2. Les leçons tirées au cours du processus de développement
  3. Comment les revenus de DWC seront partagés avec la communauté
Comme vous le verrez à partir de cette publication, utiliser activement les données de la communauté est une étape stratégique majeure pour Darwinex, et nous serions extrêmement reconnaissants pour vos retours!


Pourquoi DWC?

DWC se base sur des indicateurs comportementaux créés par DarwinexLabs, issus d’une analyse approfondie de la communauté. Il offre deux solutions aux gestionnaires de DARWINs et investisseurs:
  1. Hedger les périodes difficiles (en queue de distribution) au cours desquelles la diversification est moins efficace – et deux DARWINs non corrélés se retrouvent subitement corrélés
    .
  2. Sentiment de marché basé sur l’exposition globale en temps réel des intervenants Darwinex – sans compromettre la précieuse propriété intellectuelle des traders
NB: DWC n’a pas pour objectif de générer un rendement passif à long terme. Il peut accompagner un portefeuille dans une optique de diversification, mais pas être utilisé en tant que produit d’investissement à lui seul.

Depuis le lancement de l’offre de courtage en mai 2014, nous avons pu voir se créer des “cycles de marché” récurrents d’une durée de 4 à 6 mois, et impliquant généralement:
  1. Un cycle dit “bénin” de 3-4 mois au cours duquel les portfolios de DARWINs se comportent bien
    .
  2. Un cycle dit de “balayage” de 1 à 2 mois au cours duquel ou les portfolios luttent difficilement – sans option de diversification pour arbitrer
C’est pourquoi un instrument de hedging peut être très intéressant en addition des portfolios standard de DARWINs…


Comment expliquer ces “balayages”?

Une analyse en profondeur des comportements nous suggère que la communauté en tant qu’ensemble souffre de façon flagrante d’aversion au risque – très bien illustré par la note inférieure à 5 sur l’attribut (La) – et met en évidence les conditions de marché qui provoque le “balayage” des stratégies ave un faible score de (La) traitant sur des périodes supérieures à 1 jour.

L’aversion au risque en tant que biais cognitif est un fait bien établi, ce qui nous donne l’opportunité d’extrapoler le comportement de notre communauté dans la communauté mondiale. C’est-à-dire que nous sommes sur quelque chose de systématique – et donc «prévisible».

L’aversion au risque en tant que réalité autonome pourrait être un des facteurs majeurs derrière le BOOM de l’industrie du forex au cours des dernières années, et est certainement une explication de la croissance des CFD dans leur plus impopulaire description.

(Cela explique par conséquent également, pourquoi les traders particuliers bénéficient de spreads plus avantageux que sur les marchés institutionnels!)


Comment fonctionne DWC?

La conception de DWC est réduite à son efficacité: il réplique (l’inverse) du positionnement communautaire, en optimisant au maximum les frais de transaction.

Bien que nous ne distribuions pas la recette (le business model des “dealers” est assez profitable comme ça!), les test en temps réel et en direct suggèrent que nous avons atteint un bon compromis – peut-être parce que DWC ne fonctionne que pour les paires FX, où toute la communauté se retrouve concentrée sur quelques devises.

DWC négocie chaque fois que le sentiment de communauté normalement «symétrique» (globalement aléatoire de part et d’autre d’une devise) devient trop «asymétrique» sur une ou plusieurs paires. Conformément à sa nature de couverture, DWC négocie ensuite de manière opposée. Il ne jouit pas d’un taux de réussite particulièrement élevé, MAIS il fait beaucoup plus sur les trades gagnants qu’il ne perd sur les trades perdants.

DWC négocie en réel depuis peu avant le flash-crash du GBP (qu’il avait “prévu” et dont il a bien profité :-). Les backtests ainsi que son comportement en réel ont tous deux répondu aux exigences requises, alors pour accompagner l’annonce du lancement de DarwinexLabs, c’est l’heure de l’IPO!


Qu’avons nous appris?

DWC a été un projet de recherche extrêmement enrichissant, dont les principales caractéristiques sont:
  1. Un score (La) – Aversion au Risque – de 9.2 – faisant de lui le yin de la communauté yang
    .
  2. Un score (Cp) – Capacité – de 10 – nous pensons qu’il pourrait agréger jusqu’à 500+ million en AuM – il sera par conséquent très liquide
    .
  3. Par chance (ou pas?) il a pu anticiper les deux “balayages” récents les plus extrêmes (CHF et GBP flash crash)
    .
  4. C’est un précieux indicateur avancé – attention lorsque DWC détient peu de trades, cela pourrait anticiper un swing majeur sur le marché
    .
  5. Une stratégie procyclique– expliquant son mauvais timing (Os) et (Cs).
Bien que nous ne divulguons pas les transactions de DWC, sa courbe d’évolution en elle-même constitue une aide précieuse pour repérer les conditions de marché «bénignes» par rapport aux «difficiles». DWC lutte quand la collectivité profite, ce qui signifie qu’il pourrait servir comme indicateur pour:
  1. Lorsque DWC approche de la fin d’un cycle baissier de 3-4 mois, c’est peut être l’avertissement d’un coup de “balayage” à venir 🙂
    .
  2. Une corrélation négative entre DWC et un DARWIN (en commençant par le sien) vaut peut être le coup d’être pris en considération!

A qui appartient DWC?

C’est la question à 1 million!

Pour les DARWINs standards, Darwinex collecte 20% qui sont ensuite payés à son auteur. Étant donné que l’auteur de DWC est DarwinexLabs (c’est-à-dire l’équipe Quant de Darwinex), Darwinex devrait-il payer les 20% de commission sur la performance ? C’est certainement un conflit d’intérêts étant donné que DWC s’appuie sur les données de la communauté. DarwinexLabs devrait renoncer à une commission sur le profit réalisé?

Cela fait partie des nombreuses intéressantes questions se posant à nous.

La première decision prise consiste à collecter ces 20% de commission – comme sur tout autre DARWIN. Renoncer à prélever cette commission provoquerait une situation injuste vis-à-vis des autres auteurs de DARWINs.

La seconde, et peut-être la plus controversée, consiste à ce que DarwinexLabs ne retienne AUCUNE part sur les commissions collectées par les DARWINs (sur DWC ainsi que sur toutes les stratégies qui suivront). Les commissions sur la performance seront collectées puis partagées au sein de la communauté des auteurs de DARWINs.

Nous débattons en interne sur la meilleure méthodologie de répartition, et expliquerons les critères dans les blog post suivants. Tout ce que nous savons à l’instant (t), c’est que cette répartition se fera sur la base du mérite (meilleur est le trader, et plus la part qu’il collecte est importante).

Prendre ces deux décisions a nécessité une recherche assez profonde – et nous pensons important de partager ces informations avec vous. C’est même un impératif, car la possibilité n’est pas tout à fait exclue de pouvoir revenir sur notre décision, à mesure que nous recueillons de l’information.


Et ensuite?

La communauté est sans équivoque la propriété de nos traders. Point.

Ceci étant précisé
  1. Darwinex investit activement dans la croissance et le soutien de la communauté,
    .
  2. DarwinexLabs nécessite un personnel hautement qualifié (= cher) et motivé. Il est une chose est d’accéder aux données de la communauté, il en est une toute autre de les utiliser pour optimiser des stratégies investissable. Les brokers-dealers génèrent des revenus très importants à partir de ces informations via le b-booking. Alors que Darwinex n’est jamais la contrepartie de ses utilisateurs, nous pourrions légitimement argumenter une réclamation sur les bénéfices générés.
    .
  3. La communauté bénéficie dans l’absolu de ces stratégies en tant que telles – toute personne est libre de tirer parti des stratégies pour une part de 80% (100% moins le pourcentage de 20% collecté) sur la hausse.
Le point sensible définitif est le fait que l’ensemble des données de la communauté ne peuvent pas être rendus publiques sans compromettre la propriété intellectuelle des traders. Car cela permettrait à tout membre de la communauté d’exploiter les données de la communauté, en concurrence avec DarwinexLabs.

Tant que nous ne pourrons remédier à cela, nous renoncerons à toute part sur les frais de performance… et nous attendons de vous une prise de position, car c’est une décision stratégique d’une importance capitale pour la suite des événements!

Répondre
  • Information
  • Qui est en ligne ?

    Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité